Bio-dragage par la dégradation des matières organiques dans les eaux et les vases pour les rivières, canaux, lacs, lagunes et ports.

Principes de fonctionnement

Dégradation des dépôts de boues et de graisses
  • Réduit les dépôts de boues et de graisses
    de 80%.
  • Réduit les coûts de maintenance et
    de curage des réseaux d’égouts et pompes
    de relevage.
  • Améliore le débit.
  • Diminue la présence de rats et d’insectes.
Élimination de la production d’H2S
  • Élimine les odeurs.
    de 80%.
  • Sécurise le Travail du personnel.
  • Réduit la corrosion du réseau.
Transformation de N-Org en n-nh4
  • Élimine les odeurs.
Traitement des pollutions organiques spécifiques
  • Halogénés, tensio-actifs, phénol, dérivés
    pétroliers, PCB’s, soufre organique, azote, graisse, hydrocarbures, dioxines, cyanures, crésol, chloro-phénol, cellulose.

Méthodologie

l

Visite, sondage et analyse préparatoire

Une visite préparatoire est effectuée incluant :

1. Un premier relevé par sondage des hauteurs moyennes des vases et des eaux.
2. Une évaluation de la qualité physico-chimique des eaux et des vases (MES, DCO, REDOX, O²).
3. le repérage des différents points de sondage.

Les buts poursuivis à travers cette première visite sont:

-Evaluer la pertinence d’un traitement biologique.
-Adapter la formulation des produits aux pollutions spécifiques.
-Mettre en place les objectifs de traitement (Engagement sur un résultat).

Si nécessaire, des prélèvements sont effectués afin de permettre des analyses biochimiques des eaux et des vases.

Épandages

Les épandages sont réalisés manuellement à partir des berges et/ou d’une barque. La dispersion des produits se fait de façon homogène sur toute la surface de l’eau, de manière à épandre 150 g/m².

Il faut compter 2 à 3 traitements espacés chacun de 6 mois

Une attention particulière est accordée au respect des abords du site à traiter et à la sécurité du personnel durant les épandages.

Bathymétries

Une échelle limnimétrique est placée ou un repère fixe est choisi pour déterminer le niveau d’eau de référence durant le traitement.

Pour obtenir une topographie précise du plan d’eau incluant les volumes d’eau et de boue, 100 mesures par hectare. Un relevé précis des hauteurs d’eau et de vase est effectué avant le traitement, puis 6, 12 et 18 mois après le premier traitement, conformément aux 100 points pré-établis lors du contrôle initial.

La clarté des eaux est mesurée à l’aide d’un disque Secchi et les odeurs évaluées sur site. Les valeurs du REDOX et de l’O² sont quant à elles mesurées à l’aide de sondes régulièrement étalonnées.

Rapports

Quatre rapports complets sont remis au client suivant le planning établi : avant le traitement puis 4, 8 et 12 mois à compter du début du traitement. Les rapports sont transmis sous 20 jours à dater de chaque bathymétrie. Ils incluent les tableaux de bathymétrie, d’analyses (le cas échéant), les commentaires et les conclusions.

Tous les relevés, mesures et analyses sont effectués en présence d’un représentant du client.

Un problème d’odeur et ou d’envasement de vos plans d’eaux ?

Risque d’endommagement des bâtiments, des berges, des pelouses, du parc…

Idrabel propose une alternative durable sans risque, un biodragage et une dépollution biologique complète de votre plan d’eau, afin qu’il retrouve naturellement tout son éclat.

Vous désirez plus d’informations sur ce produit ?
Découvrez notre brochure produit détaillée et nos références BIO-VASE

2
Contact